Interview Parfumée Kostia

18.04.2017

Votre parfum ?

Eau impériale de Guerlain, pour son odeur, mais aussi parce qu’il semblerait que l’on puisse la boire.  Si ce n’est pas vrai ne me le dites pas !

Votre odeur préférée ?

Les sous bois à la fin de l’été après la pluie.  Le moment d’excitation où l’on se dit que peut-être les champignons vont bientôt sortir.

 Une odeur d’enfance ? 

Le cheval.  Chaque fois que je prends vraiment le temps de sentir mon cheval, je retrouve des images d’enfance.  C’est une odeur excessivement apaisante.

Une odeur culinaire ?

Le pain à la sortie du four pour son odeur mais aussi pour l’humanité qu’il  incarne pour moi.

Une odeur désagréable ?

L’ammoniaque.  C’est une odeur très agressive avec une forte sensation toxique.

Un parfum idéal ?

Un parfum qui lorsqu’on le sent dans une pièce, nous donnerai la sensation que la jeunesse mais plus encore la joie de vivre et l’insouciance qu’elle devrait représenter vient de sortir.

L’odeur d’un endroit ?

L’atelier le matin en ouvrant la porte.  Les effluves des meubles sur lesquels nous travaillons sont présent des l’entrée, selon que l’on travail le bois, les laques, ou le bronze sur un fond d’odeurs centenaires.



NEWSLETTER

Pour toujours être au fait de nos actualités

Paiement sécurisé

Livraison

Service client